théâtre de chair

dessin de Grégoire Faucheux / scènographe

création 2019/2020

Une histoire de famille dont l’intimité est bouleversée par le chaos du monde. Une expérience sensible.

Après une longue absence Sophie revient dans la demeure où elle a grandi. Dans une atmosphère rongée par les non-dits les souvenirs surgissent, plus ou moins heureux. Arrive le 11 septembre 2001 et, avec les tours, c’est tout l’équilibre fragile sur lequel reposait la famille qui s’effondre…

Vestiges_Fureur traverse vingt années d’une histoire familiale, à la charnière de deux siècles, en jonglant d’une subjectivité à l’autre. Les souvenirs, « ces mensonges qui disent toujours une vérité », se déploient et s’entrelacent.

Grégoire Cuvier compose avec la troupe du Théâtre de chair un huis-clos intime d’une grande intensité, touchant et troublant, qui parle du deuil dans son sens le plus large : de l’enfance, d’un monde qui s’effondre, du rêve ou de la perte d’un proche.

Une fresque impressionniste sur le sortir de l’enfance.

 texte et mise en scène Grégoire Cuvier
 collaboration chorégraphique Dalila Belaza
 avec Annick Brard, Jean-Marc Charrier, Christophe Chêne-Cailleteau, Marie Doreau, Lisa Leonardi, Mathilde Levesque, Marie-Anne Mestre

 assistante à la mise en scène Claire Ducroz | scénographie Grégoire Faucheux | création lumière Nicolas Faucheux | création costumes Camille Pénager
 régie générale Jean Frédéric Berthier | administration Diane Erenberk | attaché de presse Jean-Philippe Rigaud

 production Théâtre de chair / coproduction Le Prisme à Elancourt, Scène Nationale de Saint-Quentin-en-Yvelines, Ferme de Bel Ebat à Guyancourt, Théâtre Eurydice à Plaisir,
 coréalisation Lavoir Moderne Parisien
 et le soutien de la Région Ile de France, du département des Yvelines et la SQY (78), ARCADI – Ile de France, SPEDIDAM, ADAMI

Fermer le menu